Le Castrum de Cabaret

     

Cliquez pour agrandir l'imageOccupant en amphithéâtre le flanc Nord-Ouest de la colline des châteaux, le site déserté de Cabaret fait l'objet de fouilles archéologiques programmées, sous la direction de Marie-Elise Gardel, depuis 1987.
Le "cinquième" château : probablement entre le milieu du XIème et la première moitié du XIIème siècle, un village s'est développé autour du château primitif de Cabaret.
En 1063, il n'était pas situé à l'emplacement de l'édifice qui porte aujourd'hui ce nom. Au centre du village castral, les fouilles ont révélé un ensemble bâti assimilable au premier château : sur plus de 500m2, il s'articulait autour d'un rocher qui devait  recevoir un donjon attenant à un petit bâtiment perpendiculaire, ouvert sur une cour pavée. L'ensemble était entouré d'une rue et d'une première rangée de bâtiments.

Le Village Castral : outre ce noyau castral, le site présentait un faubourg étiré sur le versant Ouest, comprenant huit à neuf terrasses, étagées jusqu'au lit du Grésilhou.
Un second faubourg installé sur le versant Nord se développait jusqu'à la rivière Orbiel.
Enfin, une probable extension de l'habitat s'organisait le long de l'ancien chemin de Carcassonne, sur la rive droite du Grésilhou, traversé par un pont.
Ces lieux ont été abandonnés brutalement sans que les habitants aient pu emporter leurs objets domestiques : on retrouve le bois consumé dans le foyer, les restes du dernier repas, les poteries culinaires encore en place, etc.
Ce mobilier très diversifié est antérieur au milieu du XIIème siècle et coïncide avec la reddition de la forteresse en 1229. La destruction volontaire du castrum par l'administration royale doit se situer vers 1240. 
Cliquez pour agrandir l'image

Forge

Cliquez pour agrandir l'image

Vestige de maison

Cliquez pour agrandir l'image

Ruelle

Cliquez pour agrandir l'image

Four à chaux

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Copyright © 2017. Tous droits réservés.Téléphone : +33 4 68 77 56 02 contact@chateauxdelastours.com