Le château de Surdespine ou Fleur d'Espine

Cliquez pour agrandir l'imageD'allure compacte, le monument est dominé par une tour carrée séparée d'un logis quadrangulaire et accolé à une citerne. Une courtine trapézoïdale protège l'ensemble. Excessivement ruinées, les parties manquantes de cette courtine ont été rehaussées lors de la dernière campagne de restauration.
L'angle Nord-Ouest de l'enceinte abritait probablement l'entrée du château, aujourd'hui remplacée par une brèche. Un second accès était aménagé au Sud-Ouest. La tour de Surdespine devait faire office de donjon, et le logis constituait probablement une pièce d'habitation de faible superficie.
Le château, qui se singularise par la rareté de ses meurtrières, est percé de quatre fenêtres en plein cintre. Celles-ci présentent des voussoirs en pierres de taille blanches de Lassac.
La Datation : au milieu du XIIème siècle, l'administration royale aurait commencé l'édification de la tour et du logis de Surdespine. A cette époque, il était le plus grand des quatre châteaux.
Aux début du XVIIème siècle, la construction de la courtine et des différents aménagements qu'elle contenait transforme le château en "fort".
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Cliquez pour agrandir l'image
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Cliquez pour agrandir l'image
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Cliquez pour agrandir l'image
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Copyright © 2017. Tous droits réservés.Téléphone : +33 4 68 77 56 02 contact@chateauxdelastours.com